Fantasmak, la boutique des petits formats et des planches originales !


Mise à jour du 7 mars 2020

 

Michel GOURDON

Disponible à la librairie :

 

GOURDON Michel : original de couverture pour le n°693 de la collection Spécial-Police
Attention: la voiture est un collage
VENDUE

 

 

S… comme ESPIONNAGE… sans « S »
Michel Gourdon (1925-2011) a illustré les couvertures de plus de
1400 romans de la collection Espionnage du Fleuve Noir entre 1950 et
1978. Quintessence de son art, Les ESPIONNAGE (sans " S ") de Michel
GOURDON ont à présent leur livre.
Le lecteur de la collection Espionnage, bien que familier de l’élégante
signature de l’artiste, ignora longtemps le prénom du « M. GOURDON »,
tracé avec assurance sur chaque couverture.
L’homme de l’ombre n’était pas l’espion, mais l’illustrateur qui donnait
alors à la collection son identité visuelle... et son charme.
Chaque couverture était une invitation à l’aventure, attisée par les
séduisantes pin-ups façon Gourdon, héritage des studieuses académies aux
Beaux-Arts de Bordeaux..
 
La collection Espionnage du Fleuve Noir
Vantée par l’accroche « La lutte des ombres », la collection Espionnage du Fleuve Noir est inaugurée en 1950 parRomance
de la mort
de Jean Bruce, qui narre les tribulations d’OSS 117 dans le royaume de l’incognito et du catimini.
D’autres héros de papier lui emboîtent le pas : Coplan, l’Agent Spécial, Gaunce, Glenne, Face d’Ange, Calone,
M. Suzuki, Le Commander, Bonder, Alix Karol ... Leurs aventures scintillent comme autant d’éclats du miroir brisé de la
Guerre Froide.
En 1987, l’ultime volume de la collection, La Ronde des Cobras (N° 1904) tombe d’une
étagère et entraîne ainsi, deux ans plus tard, la chute du Mur.
 
 
Auteurs, contributeurs, couvertures et gouaches
Pour rendre compte de cette mosaïque, le livre présente,
parmi plus de 680 illustrations, des couvertures introuvables
et des reproductions de gouaches originales qui rendent
perceptibles jusqu’au tracé du pinceau, le talent de
Gourdon.

De grands collectionneurs contribuent ainsi à cet ouvrage,
réalisé par Marie-Christine de Caro, qui par profession et lien familial navigua au coeur du Fleuve et
Patrick Bernard, qu’un souvenir d’enfance mena jusqu’à Gourdon.
Erik Neveu, professeur à Science Po Rennes se prête à l’exercice d’une préface sagace en forme
de post-scriptum à son livre L’idéologie dans le roman d’espionnage.